Algodystrophie d’une main dans les suites d’une fracture de poignet opérée

Mme X, 50 ans, a présenté il y a quelques mois une fracture de poignet (fracture de pouteau-colles).
Après l’intervention (mise en place de 3 broches de fixation), la patiente est plâtrée. Le plâtre est enlevé au bout de 3 semaines devant l’apparition d ‘un gonflement des doigts et de douleur irradiant dans l’ensemble du bras.
La main est œdématiée, rouge sombre, il existe une hyperesthésie du dos de la main et du poignet,algomaingauche1 particulièrement au niveau des cicatrices d’ablation de broches.
Les poils de l’avant bras deviennent épais et noirs. La douleur remonte jusqu’à l’épaule.
Devant ce tableau, le diagnostic d’algodystrophie (ou  SDRC de type 1) est porté.
La patiente va bénéficier d’une hospitalisation de 5 jours avec réalisation d’un bloc du plexus brachial continu sur cette période.
Le jour de la réalisation du bloc, des photos et mesures infrarouges (température de la peau) sont réalisées retrouvant une augmentation de température globale de la main et, plus spécifiquement, une augmentation de température autour des zones cicatricielles. Vous trouverez ci dessous les mesures infrarouges effectuées :
algo poignet 1, algo poignet 2 , algo poignet3
Le bloc est associé à un traitement de ces cicatrices. ce traitement consiste à réaliser des infiltrations des trajets cicatricielles de l’ablation des broches par de la lidocaïne 1%.
Elle bénéficie également de kinésithérapie avec mobilisation passive du membre supérieur.
Au bout des 5 jours, il existe une nette disparition de l’œdème, une disparition des douleurs de repos. La main commence à  redevenir mobile.
Dix jours après, la main reste œdématiée. Il n’ y a plus aucune douleur, la mobilité du poignet et des doigts est en nette amélioration. La patiente commence à se servir de sa main pour quelques gestes du quotidien.
La kinésithérapie seul permettra une normalisation progressive de la situation.
Ce cas clinique pose la question de la responsabilité des neuropathies cicatricielles dans la genèse et l’entretien de certaines algodystrophies.
informations générales sur les neuropathies cicatricielles.
Informations générales sur le SDRC.

Dolor cronico