Syndrome myofascial du muscle ilio-psoas

Rappel anatomique

Description

Anatomie muscle ilio-psoas

 

1 – Tendon du petit psoas
2 – Ligament inguinal
3 – Pubis
4 – Petit trochanter
5 – Muscle iliaque
6 – Muscle grand psoas
7 – Muscle petit psoas
8 – 12ème côte

 

 

Le muscle grand psoas s’insèrent, en haut, sur la 12ème vertèbre thoracique, sur toutes les vertèbres lombaires, sur les disques intervertébraux et les processus transverses de tous ces niveaux.
Dans son trajet vers le bas, il est situé devant les processus transverses vertébraux, devant le  muscle carré des lombes puis passe devant l’articulation sacro-iliaque.
Dans le bassin il rejoint le muscle iliaque pour former le muscle ilio-psoas. Il passe ensuite en avant de l’articulation de la hanche puis se fixe sur la face postéro-médiale du fémur au niveau du petit trochanter.
Le muscle petit psoas est une muscle inconstant ( environ absent chez la moitié des sujets). Présent, il s’insère ,en haut sur la 12ème vertèbre thoracique et la première, voir la deuxième vertèbre lombaire, il descend en avant du grand psoas et s’insère, en bas, sur la branche supérieure du pubis, sur l’éminence ilio-pubienne et sur le fascia iliaque.

Fonction

Sa principale fonction est la flexion antérieure de la hanche. Les autres fonctions sont anecdotiques (flexion du rachis, rotation latérale interne, abduction de la cuisse).
Le muscle est activé lors de la marche et de la course, lors de la flexion antérieure du tronc (surtout après 30 ° de flexion)

Syndrome myofascial du muscle ilio-psoas

Description

Syndrome myofascial du muscle ilio-psoas. Trigger point

 

 

 

 

 

 

 

Douleur postérieure descendant en paravertébrale depuis le bas thorax vers la crête iliaque. Une douleur de la partie antérieure de la cuisse peut être associé. On note une difficulté très nette à passer de la position couchée à  assise. La position couchée est plus confortable que la position debout.
le syndrome myofascial du petit psoas est plus rare, il entraine une douleur de la fosse iliaque pouvant être confondu, à droite, avec une appendicite.

Etiologie et facteurs d’entretien

  • Position prolongée assise avec le tronc en avant (angle de flexion de la hanche >90°), par exemple voiture
  • Dormir en position fœtale
  • Certaines affections gynécologiques
  • Les mouvements de passage de la position couché à la position assise
  • une inégalité de longueur de membre inférieur et un petit hémi-bassin

Traitement

Massage des zones douloureuse et étirement par extension de la hanche.

Dans la méthode des chaines musculaires globales GDS, le muscle psoas fait partie de la chaine musculaire PA AP.
Dans la méthode des chaines musculaires globales GDS, le muscle iliaque fait partie de la chaine musculaire PA AP.