Syndrome myofascial du muscle sterno-cléido-mastoïdien

Rappel anatomique

Le muscle sterno-cléido-mastoïdien se fixe sur sa partie crâniale sur la mastoïde. Vers sa partie caudale, il se scinde en 2 chefs : le chef sternal en avant et le chef claviculaire en dessous. La distance entre l’insertion sur le sternum et sur la clavicule est variable.
Le muscle à pour fonction de faire tourner la face vers le coté opposé et vers le haut.

Le syndrome myofascial

Les deux chefs ,peuvent contenir des zones responsables de douleurs référées, ils peuvent être touchés soit séparément, soit ensemble:

Le chef sternal

L’atteinte de la partie inférieure du muscle peut donner des douleurs sur la partie haute du sternum ce qui pourra aider lors du diagnostic différentiel avec une névralgie facial. L’atteinte sus-jacente de ce chef donne des douleurs sur la face, autour et dans l’orbite, au niveau de l’occiput et sur le vertex. Ces douleurs s’accompagnent volontiers de manifestation neurovégétatives au niveau de l’œil avec rougeur, larmoiement, une pseudoptose de la paupière(spasme du muscle orbiculaire et non pas faiblesse) et parfois des troubles visuels. Des acouphènes sont également possibles.

Le chef claviculaire

(représentation du chef claviculaire, le chef sternal est sectionné en haut et en bas).
Le syndrome myofascial de ce muscle peut donner des douleurs référées au niveau de la mastoïde et du conduit auditif externe, ainsi que des douleurs sus orbitaires. Des vertiges important peuvent être liée à ce muscle ainsi que des acouphènes.

Le traitement

Comme tous les syndromes myofasciaux, le traitement se base sur des massages et des étirements avec des mouvements de rotation de manière homo et controlatérale le menton vers le haut.
Une compression ischémique de la partie proche de la mastoïde peut également être très efficace notamment lorsqu’il existe des acouphènes et/ou des vertiges associées.
La nuit on positionnera l’oreiller avec les 2 coins inférieurs placés entre menton et épaules lorsque l’on dort sur le dos et au dessus de l’épaule sur le coté.
Un bilan orthoptique est également indiqué car des troubles de la convergence peuvent être responsable de ce tableau.

Dans la méthode des chaines musculaires globales GDS, le chef sternal du sterno-cléido-mastoïdien fait partie de la chaine musculaire antéro-médiane.
Dans la méthode des chaines musculaires globales GDS, le chef claviculaire du muscle sterno-cléido-mastoïdien fait partie de la chaine musculaire AL.